Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 11:20

Je ne résiste pas à l'envie de vous communiquer ci-dessous ce compte rendu d'un débat visionnaire  (session du congrès de Kuala Lumpur) qui laisse augurer de ce que devra être l'archiviste du XXIème siècle.


Archives : un outil pour la modernisation de l'Etat - July 24, 2008
(Source : http://www.kualalumpur2008.ica.org/)

Améliorer le fonctionnement de l'administration amène souvent à réfléchir sur la manière dont l'information est produite et utilisée. C'est ce qu'a mis en évidence la session consacrée au rôle des archives dans la gouvernance des Etats, à travers deux exemples d'audits menés en France et en Côte d'Ivoire.
Deux archivistes en mission respectivement au ministère de l'Éducation nationale et au ministère de la Culture et de la Communication, Fabien Oppermann et Edouard Vasseur, ont évoqué la démarche d'évaluation conduite en 2005-2007 à tous les niveaux de l'administration centrale française. Quatre objectifs étaient avancés : améliorer la gestion de l'État, simplifier les démarches des usagers, mutualiser les bonnes pratiques et recourir aux nouvelles technologies. Avec un but ultime : diminuer les dépenses. L'audit a révélé, outre une situation très contrastée, la charge et le coût significatifs de l'archivage pour les services centraux. Toutefois, il a reconnu les archives comme un enjeu politique majeur pour l'efficacité de l'action publique. Les bons exemples ont été valorisés et les résultats quantifiés. Doivent être favorisés en particulier la rationalisation du papier, l'archivage électronique et un véritable pilotage de la fonction archives dans l'administration.
De la même manière, Lydie Padré Baroan, conservateur en documentation, a présenté l'audit interne réalisé en 2003 à la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique de Côte d'Ivoire. Celui-ci a pointé de réels dysfonctionnements financiers, qui ont suscité la création d'unités d'archives dans tous les services de la Direction. Ces unités ont retrouvé des pièces comptables qui ont permis à l'Etat ivoirien de recouvrer des créances considérables, démontrant le très fort impact économique des archives.
Ces deux expériences présentent évidemment des similitudes : elles témoignent de l'importance du rôle des archivistes comme acteurs stratégiques de la réforme de l'Etat. Ils doivent nécessairement accompagner cette réforme, tout en étant porteurs de propositions pour une meilleure évaluation des politiques publiques.

Daniel Oliveira et Violette Rouchy-Lévy

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric MICAELLI
commenter cet article

commentaires